1-866-499-5629 - staff@pretsrapides.com

Comment parler d’argent avec doigté, pour réussir votre couple?

Comment parler d’argent avec doigté, pour réussir votre couple?
septembre 18, 2018 pretsrapides

Comment parler d’argent avec doigté, pour réussir votre couple?

prêt personnel

Oui, le sujet est délicat, embarrassant, c’est comme si vous devez marcher sur des œufs. Mais, c’est un mal nécessaire, on ne peut y échapper, il faudrait un jour ou l’autre le mettre sur le tapis. Même s’il peut être à l’origine de conflits, de désaccords.

Mais peut-être tout le secret réside dans la manière de faire, dans le savoir-faire. Et en abordant le sujet avec tact, on peut éviter certainement beaucoup de désagréments.

L’argent est un sujet qui ne peut être ignoré dans le couple. On se trouve obligé de l’évoquer tous les jours, quand il s’agit de programmer des vacances, de penser à l’achat d’un logement, de renouveler la voiture, de payer un prêt personnel et dans bien d’autres circonstances.

D’une manière générale, le couple évoque nécessairement l’argent dans 4 situations :

On évoque l’argent quand on sort en couple

Et là, c’est la sempiternelle question : qui va payer ?  Si vous gagnez à peu près la même somme, il serait judicieux et équitable de se partager l’addition. Par contre, quand l’un gagne beaucoup plus que l’autre, il serait injuste de diviser le montant de l’addition par deux, essentiellement si chacun à son propre compte.

Que faire dans ce cas ? Prendre un petit prêt personnel pour chaque sortie ? En fait, il faut juste être honnête. C’est la bonne stratégie à appliquer.

Il vaut mieux que votre conjoint soit au courant de votre situation financière et de vos limites. Vous pouvez même arriver à des arrangements, quand l’inégalité entre vos salaires est vraiment très flagrante. Votre partenaire se chargera, par exemple, s’il gagne beaucoup plus que vous, de régler l’addition dans un restaurant chic, alors que vous pouvez l’inviter à la petite brasserie du quartier, car cela est dans vos cordes, et se charger de régler la dépense. Le tout est de trouver des consensus, des terrains d’entente, et de mettre les points sur les i, dès le départ pour contourner les désillusions.

Evoquer l’argent quand vous vous établissez ensemble

Voilà vous avez franchi le seuil décisif en prenant l’initiative de vivre avec votre partenaire sous le même toit. C’est le moment propice de mettre tout en clair et de parler fric, sans ambages, en toute transparence. Il se peut que vous ayez contracté un prêt personnel et que vous passiez par des petites difficultés financières. Il faut tout expliquer clairement : combien vous gagnez, le montant de remboursement de votre prêt personnel, vos frais journaliers et ce qui peut vous rester pour les distractions et pour économiser.

Quand vous vivez sous le même toit, vous pouvez choisir, entre deux alternatives ou tout partager par deux ou se partager les dépenses proportionnellement en fonction de vos appointements, au cas où ils seraient très disproportionnés.

Ensuite, il faudra vous prononcer quant à la gestion de vos comptes et là aussi vous avez la possibilité entre l’ouverture d’un compte commun pour payer les frais collectifs ou poursuivre avec vos comptes mutuels. Vous voyez que tout peut se faire sans risque de conflit, il suffit juste d’apprendre à communiquer.

On parle souvent, quand on achète un bien en commun

En achetant en commun avec votre partenaire une maison, un appartement, vous signez un pacte plein de symbolisme, c’est une manière de vous engager à fond.

Là aussi vous devez être intègre, transparent et parler en tout sincérité de ce que vous possédez, de vos rémunérations, de vos rentrées d’argent, un héritage oublié par exemple, de vos épargnes, et si vos parents vont venir à votre aide.

Ensuite, ensemble, vous devrez évaluer les prêts personnels que vous aurez à demander auprès de plusieurs banques pour choisir le prêt le plus adapté pour vous. Ensuite, en cas de comptes séparés, vous pouvez vous accorder sur une formule pour se répartir le paiement de l’immobilier en fonction de vos appointements.

Parler d’argent, quand on convole en justes noces

Il ne s’agit pas de se répartir les frais du mariage, mais c’est beaucoup plus profond ; et moins glamour aussi. C’est choisir quel type de contrat de mariage. Le sujet est certainement embarrassant, sensible, mais il doit être soulevé. C’est essentiel !

Oui, il faudrait d’ores et déjà envisager la pire des situations pour votre couple : le divorce à la veille de votre mariage. Cela peut paraitre paradoxal, mais essentiel à soulever. Prévoir ce qu’on fera en cas de divorce. C’est là où réside l’importance du choix du type de contrat de mariage. Il faut là aussi être intègre, et parler clairement de ce que vous voulez.

Etre probe, transparent en parlant d’argent avec votre partenaire peut être la clé de voûte permettant à votre couple de bien fonctionner et de durer.